L'acte nu

" Art is a place for strugling and revelation, of sharing for an access to some essential and hidden dimension of human being. I believe this process consists in accomplishing acts. These acts should reveal new territories of life. They show all aspects of human beings, both highlights and shadows. They stand at the boundaries between art and life, they stand on a so called transgressive path. I see my work as artistic and ethic project, attempts to construct in falling and loss. I call it -the naked act-."

"L’art est un lieu de révélations et de lutte pour accéder à des dimensions cachées de l’être et du monde. Une quête aux frontières. Des tentatives de construire dans la chute et dans la perte au hasard des séries surgies de la vie. Je crois que son processus consiste dans des actes. Ils se tiennent sur une ligne transgressive. Ils devraient pouvoir tout montrer. Révéler de nouveaux territoires de vie."

 

 

«Chaque figure éclate et vibre seule »,

 

écrivait Barthes dans son Fragment d’un discours amoureux.

 

« Bris de discours, voix d’inactuel c’est-à-dire intraitable, (…) son principe actif n’est pas tant à chercher dans ce qu’elle dit que dans ce qu’elle articule »

 

« L’œuvre poétique est dénudation, communication à d’autres de ce qui est raison de vivre. »

 

 

Le rêve est lié à un extrême, il demande toutes les extrémités.

 

Lutte, pars, fuis. Meurs de ce que tu connais. Ne laisse pas ton rêve se transformer en cadavre. Prends le chemin de la cascade. Donne lui ton rêve à laver.  (…)

 

L'ACTE NU, le titre m’était venu tandis que j’enlevais mes vêtements face aux montagnes. Il faudrait porter une parole que l’on pourrait dire vraie, accomplir une action sans détours. Il faudrait se défaire de tout ce qui n’est pas nécessaire. Une présence pleine, suffirait. 

 

Perspective de l’amour dans la création et dans la rencontre.

 

- N’avoir rien. Faire sans rien. Le contraire de se plaindre, d’attendre. Pas de temps meilleur. Pas d’autres moyens. Du présent, la clé intime, Toi qui la détiens. Voyageur des désirs. Jusqu’à l’insoutenable. Tenir. Rien. Que la brutalité du conflit. La déchirure. L’éprouver. Aujourd’hui. Demain, tu n’en sais rien. S’éloigner, s’extraire, Du temps organisé, segmenté, Que tu n’as pas choisi, qui n’est pas le tien. Ton paysage. Ton vrai visage. De plus en plus longtemps. De plus en plus loin. Vivre la vie que tu as rêvée

 

- Ce qui reste ?

- L’Acte, dans sa nudité."

 

 

  • Twitter Clean
  • w-facebook
  • w-googleplus